Coopération

La cuma Ensileuse Chatillon en Vendelais fête ses 50 ans !

Pour fêter son demi-siècle d'histoire la cuma Ensileuse de Chatillon en Vendelais a ouvert ses portes le 11 septembre.
Créée parallèlement au développement de la culture du maïs,   la cuma a aujourd'hui largement diversifié ses activités au service de 45 adhérents sur 3000ha dont 1100ha de maïs pour un chiffre d'affaires de 605000€.   Du chemin a été parcouru depuis 1995, date de l'installation de l'atelier et de l'embauche du premier salarié, puisque la cuma emploie aujourd'hui 4 salariés et un apprenti. Christophe NICAUD  

Herbe & gros débit de chantier en cuma

MécaElevage le 2 septembre 2021 à Vergoncey en Normandie dans la Manche Interview d'Alexia Lesade de la fédération Normandie Ouest

Fusion des 4 Cuma des secteurs de Melesse et Chevaigné

Article OUEST FRANCE 26/06/2020 - Fusion des CUMA Ille et Rance - les Moissonneurs - Melesse et Distritech
https://www.ouest-france.fr/bretagne/melesse-35520/melesse-ils-se-regroupent-pour-reduire-les-couts-de-production-6882857

DEROGATION ANNUELLE 48 HEURES

A l’initiative des Fédérations de Cuma de Bretagne, la rencontre annuelle avec la DIRECCTE Régionale a permis d’obtenir le 14 avril 2020 une nouvelle dérogation collective qui entérine les dépassements du temps de travail au-delà de la limite des 48 h.
Cette dérogation ne concerne que les salariés des Cuma adhérentes aux Fédérations de proximité de Bretagne et s’applique dans les conditions suivantes :   Dates Travaux concernés Durée maximale 14 avril Au 29 mai 2020 Epandage lisier et fumier Semis maïs Récolte et Ensilage de l’herbe 72 h sur 1 semaine 60 he sur 6 semaines consécutives ou non 15 juin au 21 août 2020 Moisson Fenaison 72 h sur 1 semaine 60 he sur 3 semaines consécutives ou...

Une presse enrubanneuse en copropriété pour les cuma Log Avenir et La Vallée du Moulin

La Cuma logavenir de plumieux et la Cuma vallée du moulin du Cambout sont voisines. Les 2 Cuma ont une activité enrubannage avec leur presse à chambre variable et des enrubanneuses en solo.
Pour gagner en efficacité et surtout en main d’œuvre, les 2 Cuma ont investi ensemble dans une presse enrubanneuse John Deere à chambre fixe. La machine bénéficie des aides du conseil régional et a donc pu voir le jour. L’activité prévisionnelle est de 3 000 balles enrubannées par an avec un engagement de 1 500 par Cuma. Chaque Cuma a emprunté la moitié de l’investissement. L’achat s’élève à 87 500 €. La facturation prévisionnelle est à l’heure pour le tracteur salarié (70 €/he) et à la botte pour la presse (10 €/balles). Une convention de copropriété a été établie entre les 2 Cuma,...

Cuma Mené Hoguené : Création d'un groupe tracteur

7 exploitations de la Cuma mené Hoguené de Louargat ont démarré un groupe tracteur.
Ils ont tous besoin de traction supplémentaire entre 50 et 150 he/an. Le prévisionnel cumule 700 h au total. Le tracteur servira pour les épandages (fumier, lisier), travail du sol et semis, groupe de fauche et du transport. Les exploitants sont allés rencontrer 2 groupes pour connaitre le fonctionnement et l’organisation nécessaire pour partager un tracteur. Ils louent un tracteur John deere 6155M sur 3 ans avec 700h/an pour un montant d’environ 15 000 €/an. Eric FEGEANT, un des membres moteur du projet, est responsable du tracteur et gère l’organisation. « Le tracteur...

Cuma Menedesil - 10 ans que les vaches sont nourries à l’automotrice

Créée fin 2009, la Cuma Menédésil achète une désileuse automotrice RMH 14m3 pour un quota de 4 millions 5.
La Cuma circule sur les communes de Ploeuc-L’hermitage, Plouguenast-Langast et Le Mené. Deux après sa création, elle loue une deuxième désileuse Kuhn pour l’hiver.  Fin 2011, une deuxième machine est investie. Ce sont 2 machines LUCAS de 16m3 qui tourneront pendant 3 ans.  En 2016, elles sont renouvelées par 2 désileuses STORTI Dobermenn SW 220 de 22 m3. En 2020, au bout de 10 ans de fonctionnement, la Cuma regroupe 11 exploitations avec 8 millions 9 de litre de lait. Une machine est renouvelée cette année au bout de 4000h. Le prix de revient moyen est de 16 €/1000l pour l’...

Le Salon aux champs en images

Visiteur ou non de cet événement des fédérations des cuma de l'Ouest
Découvrez ou redécouvrez le en images…  

Epandages liquides ça pose des tonnes de questions !

Cette activité, importante pour les cuma de l’Ouest, est aujourd’hui confrontée à de multiples enjeux : circulation routière, tassements des sols, qualité de l’air…
Les partenaires du salon aux champs organisent jeudi 19 septembre à 14h00 une conférence-débat sur les épandages liquides (lisier, digestats). Ce rendez-vous s’articulera autour d’interventions d’experts du réseau cuma (volet réglementation routière, matériels, coûts…) d’Arvalis (volet tassement des sols) et du ministère de l’agriculture (volet qualité de l’air) Un témoignage de cuma viendra également compléter les apports techniques.   Venez nombreux, nos intervenants répondront à vos questions.   Plus d’informations sur le projet Transport et Epandage...

Une rentrée dynamique pour les cuma de l'Ouest

2 525 : c’est le nombre de cuma qui existent dans l’Ouest . Elles regroupent 53 500 agriculteurs qui ont fait le choix d’investir dans du matériel en commun .
Pour nous, c’est une stratégie qui permet de bénéficier de matériels performants et récents tout en maîtrisant nos coûts.  En embauchant des salariés  au sein des cuma, nous trouvons également des solutions pour mieux organiser le  travail dans nos exploitations. Même si un agriculteur sur deux est déjà adhérent d’une cuma, nous pensons que notre modèle d’organisation répond aux enjeux de demain et pourrait encore se développer. C’est pour cela que cette année nous avons fait le choix d’être présents au Space. Nous invitons tous les agriculteurs, futurs agriculteurs et...

Pages

S'abonner à Coopération

Partenaires