PLAN DE RELANCE : Visite du préfet à la cuma Etoile - Pluduno

Toutes les actualités
photo herse etrille
Vendredi 14 octobre 2021, il y avait une effervescence inhabituelle dans la cour de l’exploitation du Tertre-Pineuf, à Pluduno (Côtes-d’Armor). En effet, Thierry Mosimann, préfet, avait choisi de rendre visite à la Cuma (Coopératives d’utilisation de matériel agricole) de l’Étoile, bénéficiaire du Plan France Relance, déployé par France Agrimer.
HERSE ETRILLE PLUDUNO




Prime agroéquipement

Jean-François Blanchet, agriculteur et président de la Cuma de l’Étoile, a accueilli le préfet, accompagné de Bernard Musset, sous-préfet de Dinan, Hervé Berville, député de la circonscription, Patrice Gautier, vice-président de Dinan Agglomération en charge de l’agriculture et Maxime Leborgne, maire de la commune. La Chambre d’agriculture, la DTTM, la Fédération des Cuma et les fournisseurs de matériel étaient également représentés.

Jean-François Blanchet a évoqué la Cuma, composée de 14 adhérents en polyculture et élevage. Elle a la particularité d’être sans chauffeur. Il a rappelé qu’il s’était positionné rapidement à l’appel à projet pour bénéficier du plan de relance de l’État. Son dossier comportait des investissements de 102 500 € pour une aide de l’État de 50 000 €. Les principales acquisitions sont une herse étrille, une bineuse, un broyeur de bande enherbée et un distributeur d’engrais. Jean-François indique que l’utilisation de la herse étrille réduit trois fois le recours aux produits phytosanitaires​. Une démarche qui s’inscrit dans les préconisations pour la préservation de la qualité de l’eau.

18.5 millions d’euros attribués à l’agriculture costarmoricaine

Le préfet a rappelé le contexte du déclenchement du plan France Relance. « La crise sanitaire et économique a mis le pays à l’arrêt. La réponse publique a lancé en urgence un plan de soutien pour éviter les faillites. Dans un second temps, l’État a déclenché le Plan France Relance ​de 100 milliards sur deux ans pour remettre la machine en route et répondre aux défis de la transition écologique et de la réindustrialisation ».

Les aides octroyées pour l’acquisition de matériels destinés à réduire ou à améliorer l’usage des intrants représentent une enveloppe de 1,5 millions d’euros dans le département pour 86 exploitations.

Hervé Berville, député, a souligné l’importance de recevoir les services de l’État. Les financements ont été rapides avec une attention forte sur le financement équitable​. Il a reconnu le modèle de la Cuma, «pour préparer l’avenir et assurer la souveraineté alimentaire.
 

PHOTO PLUDUNO




SOURCE OUEST FRANCE -17/10/2021

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Rendez vous technique sur le Désherbage Mécanique - MERCREDI 8 DECEMBRE 2021 - à 10H30 à PLUDUNO

Lire la suite de l'article

Mardi 9 novembre la Fédération des Cuma et la Chambre d’Agriculture ont organisé une démonstration de semis d’orge (du labour au semis) sur sol déchaumé et sur couvert. C’est sur une parcelle située

Lire la suite de l'article

2 ensileuses en copropriété entre la cuma Agribocage d'Iffendic et la cuma de Ran Dour de la Chapelle Neuve 

Lire la suite de l'article