L’autonomie alimentaire dans les élevages grâce aux CUMA

Toutes les actualités
MELANGEUSE
Le 16 Décembre dernier, un après-midi d’échange s’est déroulé à Louvigné du Désert sur l’exploitation du GAEC du Désert.
« Produire les fourrages sur l’exploitation pour diminuer les achats extérieurs » annonce Daniel Berthelot associé du GAEC.
L’exploitation a récolté cette année 19 ha de maïs épi avec la Cuma l’Union Hilairienne. Ce fourrage concentré en énergie permet à l’éleveur d’apporter dans sa ration des fourrages riches en azote et protéines à base d’herbe  produits sur la ferme. Avec des prairies multi-espèces, des méteils, des dérobés et du maïs épi toutes les conditions sont réunies pour avoir une ration équilibrée pour les vaches laitières.

« Savoir organiser son système, se remettre en cause pour réussir à faire une réelle économie en maintenant sa production » argumentait Mr Le Pertel, nutritionniste. La réflexion se fait autour de la production fourragère.
L’importance des dérobés, et des dates de récoltes des prairies sont à prendre en compte pour valoriser au mieux ses fourrages. 

« Aujourd’hui, la ration comprend de l’enrubannage, de l’ensilage d’herbe, du méteil ensilé, du maïs épi. Sans la mélangeuse automotrice  de la Cuma l’Entraide, je n’atteindrais pas ces résultats. La ration est de qualité, bien mélangée » commente Daniel.

Quelques chiffres :
  • 3 Associés + 2 salariés
  • SAU 191 ha
  • 130 VL (35% de Prim’Holstein et 65% Normande)
  • 35 VA (Limousine)
  • Moyenne d’étable 8300kg - 41,3TB et 34,6 TP
  • Quota 1 020 000L
  • Mélangeuse automotrice avec la Cuma l’Entraide de Mellé
  • Récolte du maïs épi avec la Cuma l’Union Hilairienne
 Malo Letonturier
 
DES AUTOMOTRICE
Mélangeuse automotrice de la Cuma l'Entraide de Mellé à charger du maïs épi
GROUPE
Présentation de l'exploitation

 



 
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

27 Septembre 2019

Visiteur ou non de cet événement des fédérations des cuma de l'Ouest

Lire la suite de l'article

Cette nouvelle édition du Salon aux champs a permis à tous, quelles que soient leurs productions, de se retrouver autour de nombreuses nouveautés, de démonstrations en temps réel, d’ateliers technique

Lire la suite de l'article