5 nouvelles ensileuses en Cuma dans les Côtes d'Armor

Toutes les actualités
ENSILEUSE CUMA PLOUBALAY
L’activité ensilage représente un investissement important pour les cuma.
Le choix de la puissance de la machine est difficile dans les groupes car il faut répondre à des exploitations ayant des silos de tailles très différentes.
La solution est l’attente de la machine pour les plus petits silos, ce qui permet au plus grand silo de récolter 30-35 ha dans la journée.
La qualité de la coupe de l’ensilage dépend de la maturité du maïs et du souhait de la longueur de coupe.
La longueur de coupe moyenne se situe à 14 mm. Mais pour les maïs plus sec, si l’on ne veut pas d’éléments grossiers dans l’ensilage, il faut diminuer la longueur de coupe.
L’affutage se fait en moyenne entre 2 à 3 fois par jour et correspond à 1 passe par ha.
La facturation moyenne est de 140 €/ha.

Jean Marc ROUSSEL
Animateur Machinisme

TABLEAU ENSILEUSES
CUMA DE PLEDRAN

CLAAS 930

Cuma de Plédran :
« Pour une bonne qualité de hachage, on règle la sensibilité de l’écartement contre couteau en fonction du maïs de 3 à 10 (3 maïs sec et 10 maïs vert) »
« La 1ére ensileuse Class 940 fait sa 4éme campagne : les couteaux font +1000 ha et le contre couteau à la même face pendant 2 saisons et aucune tôle d’usure n’a encore été changée».
CUMA ST IGNEUC

KRONE 480

Copropriété des cuma de St Igneuc et de Bourbriac - KRONE 480 :
« Bonne visibilité, bonne maniabilité, nouveau bec peu encombrant cependant le réglage contre couteau est manuel et la réaction de la goulotte est lente»
CUMA ENTENTE PLUMAUDANAISE

JOHN DEERE 7380

Cuma de Plumaudan : Julien, le salarié et Sébastien DELAROCHE, le président
« 4 roues motrice, réglage de l’éclateur en cabine, le bec fonctionne en 2ème vitesse ».
cuma de penguily
cuma de penguily

JOHN DEERE 7480 Prodrive

Cuma de Penguily :
« La transmission prodrive est moins souple mais permet les déplacements à 25 km/h à 1200 trs moteur ».
Les protections se rangent dans la caisse arrière. Le bec fonctionne en deuxième vitesse et permet une bonne alimentation du rotor.
cuma ploubalay
cuma ploubalay

CLAAS 970

Cuma de Ploubalay :
« Avec le télégonflage, au champ, la pression est descendu à 1.6 bar, ce qui améliore le confort»
2 incorporateurs : sur la machine (300l) qui incorpore 50L/he et on rajouté un petit de 20L qui incorpore 20cl/he.
La visibilité arrière est limité avec les 2 filtres à aire qui dépasse « on ne voit plus le tracteur, on voit que la remorque ».

 




 


 

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

27 Septembre 2019

Visiteur ou non de cet événement des fédérations des cuma de l'Ouest

Lire la suite de l'article

Cette nouvelle édition du Salon aux champs a permis à tous, quelles que soient leurs productions, de se retrouver autour de nombreuses nouveautés, de démonstrations en temps réel, d’ateliers technique

Lire la suite de l'article